Call +33 1 84 88 45 00
BLOG
Chirurgie visage

Les injections de produits résorbables en Médecine esthétique permettent un petit coup de baguette magique. Les rides, les cernes ou les sillons… Quand nous affichons plus de cinq décennies d’expression et d’émotions qui sont trop visibles, il est parfois tentant de donner un coup de pouce à la nature. Lorsque les effets de l’âge sont visibles, la peau conserve le ressort suffisant afin de profiter des injections. Et lorsqu’une personne à plus de 20 ans de recul, le Botox et l’acide hyaluronique sont des actes de la médecine esthétique qui expliquent la diminution du nombre de liftings réalisés pendant ces quinze derniers ans. Ce sont des procédés qui ont moins l’ambition de faire gagner des années que de s’offrir un petit coup de fraîcheur afin de « défroisser » le visage: Ces produits résorbables à injecter ne varient pas selon l’âge mais plutôt en termes de volumes et dont le choix des substances varie selon la localisation et de la finesse de la peau.

Comment ça marche?

Les injections de la toxine botulique permettent de diminuer la contraction des muscles sous-cutanés, ce qui fait détendre la peau, limiter les rides d’expression induites et corriger un affaissement localisé. Quant à l’acide hyaluronique hydrate en profondeur, Il redonne du galbe, permet de lisser et combler les rides profondes ou les régions creusées. Tous ces deux produits ont des effets esthétiques éphémères et qui se résorbent après quelques mois. Les injections du Botox et de l’acide hyaluronique se font en cabinet du médecin esthétique. Elles sont peu douloureuses, ces produits contiennent un léger anesthésiant. Différentes seringues sont utilisées par le spécialistes: elles sont fines pour les injections classiques, longues et ultra-fines pour une méthode dite « bleaching » qui élimine les stries des lèvres en vue de les redessiner, courtes et fines pour des actes de micro-injections telles que la mésothérapie et les « skinboosters » qui défroissent. En pratique, l’aiguille s’enfonce plus ou moins en fonction de la technique utilisée, en une fois ou par de petites touches, et plusieurs piqûres sont nécessaires afin de traiter les différentes régions. A l’issue de la séance d’injection, il faut limiter les mouvements du visage pendant quelques heures et éviter la piscine, le hammam ou le sauna pendant le jour même de la procédure. S’agissant des rides, elles sont aussitôt moins présentes, et l’effet esthétique augmente pendant les jours suivants.

Médecine esthétique : Les zones traitées.

    • Les rides du lion:
le Botox va inhiber les muscles en vue d’éviter leur formation et l’acide hyaluronique pour le comblement d’un sillon profond déjà installé. Les pâtes d’oie sont défroissées par des injections de l’acide hyaluronique fluide.
    • Les tempes émaciées:
l’acide hyaluronique permet de redonner du volume alors qu’une petite dose de toxine botulique va remonter l’extrémité du sourcil.
    • Les cernes:
l’acide hyaluronique est un produit volumateur pour combler le creux des cernes. Le sillon nasogénien: l’acide hyaluronique à un effet de comblement qui l’atténue.
    • Les plis de l’amertume:
une touche de Botox remonte la commissure des lèvres et l’acide hyaluronique supprime les sillons plongeants. Les ridules autour de la bouche: l’acide hyaluronique est injecté en surface pour défroisser la peau et gommer les ridules.